8 novembre 2017

CE MOIS-CI J'AI VU ... [OCTOBRE]

Je vous retrouve aujourd'hui pour vous donner mon avis sur les films que j'ai pu voir le mois dernier.


BIG,
1988, un film américain, de Penny Marshall
Avec : Tom Hanks, Elizabeth Perkins, Robert Loggia, …

Josh Baskin fait le vœu de grandir. Le lendemain il se réveille avec le corps d'un adulte alors qu'à l'intérieur, il est encore un enfant. Travail, argent, amour, il se retrouve vite confronté au monde adulte.

Tom Hanks est un acteur que j'adore (c'est une des raisons pour lesquelles j'ai regardé ce film). On le retrouve ici dans le rôle d'un enfant, propulsé dans le corps d'un adulte. Si l'idée me semblait plutôt amusante, j'ai vite déchanté. En effet, l'histoire prend une tournure peu crédible qui m'a même beaucoup dérangée : Josh Baskin adopte à la fois un comportement beaucoup trop enfantin dans son corps d'adulte (alors qu'il a tout de même 12 ans) et un comportement qui ne cadre justement pas avec ce comportement enfantin (je ne peux cependant pas en dire plus pour ne pas vous spoiler).
En bref, c'est un film gentillet, qui se regarde, mais qui est décevant.




 LE FUGITIF,
1993, un film américain de Andrew Davis
Avec : Harrison Ford, Tommy Lee Jones, Sela Ward, …

Le chirurgien David Kimble mène une vie paisible jusqu'au jour où il retrouve son épouse avec le crâne fracassé et est accusé du meurtre. Pour rétablir la vérité, il doit d'abord s'évader et reprendre l'enquête de zéro, avec toute la police à ses trousses.

Ce thriller-policier a un rythme haletant ; on veut toujours savoir ce qui va se passer, en redoutant ce qui pourrait arriver ! De plus, avec le héros (Harrison Ford), pour lequel on se prend d'affection, on cherche à comprendre la vérité sur le meurtre de sa femme. L'intrigue policière mêlée à la traque du héros est donc très bien menée.
En somme, il y a du suspense, du mystère, de l'action, des rebondissements : on ne s'ennuie pas une seule minute ! C'est un excellent film que je vous conseille vivement !




THE LOST CITY OF Z
2017, un film américain de James Gray
Avec : Charlie Hunnam, Sienna Miller, Tom Holland, …

L’histoire vraie de Percival Harrison Fawcett, un des plus grands explorateurs du XXe siècle.
Percy Fawcett est un colonel britannique reconnu et un mari aimant. En 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse civilisation, tiraillé entre son amour pour sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

Ce film est très intéressant dans la mesure où il traite d'un sujet que (personnellement) je ne connaissais pas du tout ; on découvre l'exploration de l'Amazonie au début du XXème siècle. Et c'est assez incroyable (et effrayant) de se dire que des personnes on vraiment vécu ce que le héros et ses compagnons vivent !
The lost city of Z a aussi de très belles images (que ce soit de l'Angleterre ou de l'Amazonie), mais pour ce qui est du scénario, je lui ai trouvé quelques longueurs. Et quand est arrivée la fin, j'ai été véritablement surprise, mais pas dans le bon sens du terme. Bien sûr, ce film retrace une histoire vraie, les scénaristes ne pouvaient donc pas modifier ce qui s'est réellement passé pour arranger une autre fin, mais il n'empêche que j'ai tout de même été déçue par cette fin.
Ce film a donc pour moi des points positifs comme des points négatifs. Mais si l'histoire vous tente, n'hésitez pas à le regarder, le sujet vaut tout de même le détour !




UNE BOUTEILLE A LA MER
2012, un film franco-israélien de Thierry Binisti
Avec : Agathe Bonitzer, Mahmud Shalaby, Hiam Abbass, ...

Tal est une jeune Française installée à Jérusalem avec sa famille. A dix-sept ans, elle a l’âge des premières fois : premier amour, première cigarette, premier piercing. Et premier attentat, aussi.
Après l’explosion d’un kamikaze dans un café de son quartier, elle écrit une lettre à un Palestinien imaginaire où elle exprime ses interrogations et son refus d’admettre que seule la haine peut régner entre les deux peuples.
Elle glisse la lettre dans une bouteille qu’elle confie à son frère pour qu’il la jette à la mer, près de Gaza, où il fait son service militaire.
Quelques semaines plus tard, Tal reçoit une réponse d’un mystérieux "Gazaman"...

J'ai vu ce film dans le cadre de mon cours d'histoire sur le conflit Israélo-palestinien, et j'ai vraiment beaucoup apprécié. C'est une histoire humaine, celle d'un correspondance entre deux personnes que tout devrait opposer. Ces personnages sont attachants et touchants (en particulier un des deux). C'est un film prenant et immersif qui nous plonge dans le quotidien des familles vivant le conflit Israélo-palestinien. Mon seul regret : ne pas savoir ce qui arrive aux personnages après la fin !
Si vous voulez voir un film qui change sur les relations humaines, je ne peux donc que vous conseiller celui-là ! 

 

RÊVES D'OR
2013, un film espagnol-mexicain de Diego Quemada-Diez
Avec Brandon López, Rodolfo Dominguez, Karen Martínez, ...

Originaires du Guatemala, Juan, Sara et Samuel aspirent à une vie meilleure et tentent de se rendre aux États-Unis. Pendant leur périple à travers le Mexique, ils rencontrent Chauk, un indien du Chiapas ne parlant pas l’espagnol et qui se joint à eux.
Mais, lors de leur voyage dans des trains de marchandises ou le long des voies de chemin de fer, ils devront affronter une dure et violente réalité…

J'ai également vu ce film pour mes cours, et lui aussi, je l'ai beaucoup apprécié.
Rêves d'or est un film qui change, comme on en voit peu souvent. Il raconte une histoire dure, difficile, terriblement d'actualité qui nous fait prendre conscience de la réalité des choses au Mexique. C'est une histoire vraiment touchante, émouvante, prenante, avec des protagonistes très attachants que l'on a du mal à quitter.
Je pense donc que c'est un film que tout le monde devrait voir, ne serait-ce que prendre conscience de la situation au Mexique et aux États-Unis, par rapport à l'immigration. 


 

ANGES ET DÉMONS
2009, un film américain de Ron Howard
Avec Tom Hanks, Ewan McGregor, Stellan Skarsgård, …

Une antique confrérie secrète parmi les plus puissantes de l'Histoire, les "Illuminati", qui s'était juré autrefois d'anéantir l'Eglise catholique, est de retour. Cette fois, elle est sur le point de parvenir à son but : Robert Langdon, expert en religions d'Harvard, en a la certitude.
Langdon a peu de temps pour comprendre ce qui se trame contre le Vatican et déjouer ces nouveaux crimes. Une course contre la montre et contre les tueurs qui démarre tel un jeu de piste : des églises romaines aux cryptes enfouies, des catacombes les plus profondes aux majestueuses cathédrales...
Pour l'aider à comprendre toutes ces énigmes, Langdon va rencontrer Vittoria Vetra, une scientifique aussi belle que mystérieuse.
Cette fois, il sait à qui il se confronte. Cette enquête diabolique est un piège, chaque secret est une clé, chaque révélation un danger...

J'ai lu le roman de Dan Brown, dont ce film est l'adaptation, cet été (ma critique arrivera bientôt). Aussi, je ne pouvais m'empêcher de faire tout le temps des comparatifs. Malgré des modifications dont je comprend pas l'utilité, ce film reste un bon film d'aventure ! En effet, le scénario est génial. Encore une fois (comme avec Da Vinci Code), on a l'impression que tout pourrait être vrai, tant tout est bien ficelé (mais bon, on doit ça au roman qui est génial). Le rythme du film est rapide (peut-être même un peu trop), on ne voit pas le temps passé. Et encore une fois, les acteurs sont excellents. Ils nous font voyager au cœur de Rome avec de superbes images.
Je vous conseille donc ce film, en particulier si vous n'avez pas lu le roman (même si je vous conseille de lire le roman avant, qui est à mon sens tout de même beaucoup mieux).




TOY STORY 3
2010, un film d'animation américain de Lee Unkrich
Avec : Jean-Philippe Puymartin, Richard Darbois, Benoît Magimel, …

Andy s'apprête à partir pour l'université. Délaissée, la plus célèbre bande de jouets se retrouve... à la crèche ! Les bambins déchaînés et leurs petits doigts capables de tout arracher sont une vraie menace pour nos amis ! Il devient urgent d'échafauder un plan pour leur échapper au plus vite. Quelques nouveaux venus vont se joindre à la Grande évasion, dont l'éternel séducteur et célibataire Ken, compagnon de Barbie et un ours rose parfumé à la fraise appelé Lotso.

On change complètement de registre avec Toy Story 3 que j'avais déjà vu il y a quelques années.
J'ai été surprise de (re)apprécier autant ce dessin animé. Je pense même avoir mieux apprécié que lors de mon premier visionnage.
Ce Toy Story est vraiment plein d'humour ! On y retrouve les personnages des autres films dans une histoire vraiment sympathique, avec un scénario qui me semble même mieux que les autres. On rencontre également de nouveaux personnages très charismatiques.
L'animation est très jolie, les décors notamment sont vraiment très bien faits.
En somme, même si vous n'avez pas vu les deux premiers opus, je vous conseille ce film d'animation à l'histoire rigolote, pleine d'humour et d'aventure, et aux personnages que vous ne serez pas près d'oublier ! 


 

29 octobre 2017

UN PETIT CHANGEMENT ?

Je ne sais pas vous, mais moi quand je veux trouver une idée de film à regarder, je galère toujours … Et comme j'aime beaucoup le cinéma, j'ai décidé de désormais vous poster (en plus des articles habituels sur les livres) des articles consacrés aux films. En effet, j'ai envie de vous partager mon avis sur des films, connus ou non, pour vous les faire découvrir et qui sait, vous donner envie de les voir à votre tour.

Je posterai différents types d'articles :
-un bilan mensuel (je ne sais pas encore quel titre je vais lui donner) dans lequel je vous donnerai mon avis sur les films que je verrai dans le mois (seulement les films que je n'aurais jamais vus auparavant, ou que j'aurais vus il y a longtemps).
-mon avis sur les films que je verrai au cinéma (donc sur les nouvelles sorties).
-mon avis sur les films vus il y a moment, mais dont j'aurais envie de vous parler.
-mon avis sur les adaptations de roman (articles que je publie déjà)

Voilà, c'est tout ce que j'avais à vous dire. J'espère que cela vous plaira autant qu'à moi, et que cela pourra vous donner quelques idées de films à voir !

29 septembre 2017

LES ROYAUMES DU NORD - PHILIP PULLMAN



« Alors je vous aiderai dans votre mission, jusqu'à ma mort, ou jusqu'à votre victoire. Le prix à payer est mon armure. Je veux la récupérer, car alors, je n'aurai plus jamais besoin de boire. »


Titre : Les Royaumes du Nord, (tome 1 de la trilogie À la Croisée des Mondes)

Auteur : Philip Pullman

Édition : Gallimard jeunesse, Folio Junior, Folio

Pages : 500

Prix : 8,90€







Résumé :

Ce n'était pas une vie ordinaire pour une jeune fille de onze ans: Lyra vivait, en compagnie de son dæmon Pantalaimon, parmi les Érudits du Jordan Collège, passant ses journées à courir dans les rues d'Oxford à la recherche éperdue d'aventures. Mais sa vie bascule le jour où elle entend parler d'une extraordinaire particule. D'une taille microscopique, la Poussière - que l'on trouve uniquement dans les vastes étendues glacées des Royaumes du Nord - est censée posséder le pouvoir de briser les frontières entre les mondes, un pouvoir qui suscite effroi et convoitises... Jetée au cœur d'un terrible conflit, Lyra sera forcée d'accorder sa confiance aux gitans et à de terribles ours en armure. Et, lors de son périlleux voyage vers le Nord, elle devra découvrir pourquoi son propre destin semble étroitement lié à cette bataille sans merci où s'opposent des forces que nul ne l'avait préparée à affronter.


Mon avis :

J'avais entendu beaucoup de bien de la trilogie À la Croisée des Mondes de Philip Pullman. C'est donc avec beaucoup de curiosité que je me suis lancée dans le premier tome.

D'emblée, l'auteur nous propulse dans un univers incroyable ! Et autant vous le dire de but en blanc : je l'ai adoré ! Pourquoi ? Tout d'abord parce que Philip Pullman a su créer une ambiance unique, mêlant à la fois modernité et « archaïsme » pour un résultat assez « steampunk ». Ensuite, parce qu'il a réussi à intégrer des touches de magies à son univers, sans pour autant tomber dans le ridicule ; on y croit. Mieux, on voudrait y être ! Eh oui, il m'a donné envie de me rendre dans son univers pour notamment faire l’acquisition d'un daemon, une idée que je trouve juste géniale (mais dont vous découvrirez la signification en lisant le roman) ! En somme, son univers à la fois original, familier mais extraordinaire, et bien réfléchi, m'a conquise.

Dans cet univers si étonnant, nous allons suivre le personnage de Lyra, une fillette de onze ans qui n'hésite pas à se plonger dans l'aventure, peu importe les risques.
Lyra est un personnage attachant. En effet, elle a un fort caractère, tout en restant naturelle (on ne tombe pas dans les clichés), et conserve en même temps son âme d'enfant et son insouciance.
On se laisse porter par son histoire, se demandant où l'auteur va nous mener. Puis, arrive les 150 dernières pages qui se révèlent captivantes : les actions s'enchaînent ! Et quand on referme le roman, notre soif n'est pas étanchée : on veut la suite !

Les Royaumes du Nord est donc un roman très agréable à lire. Philip Pullman nous dépeint un univers unique et nous fait voyager dans des lieux splendides. Il nous embarque aux côtés d'une héroïne attachante, dans une histoire pleine d'actions. Conclusion ? On en redemande ! 

 

UNE EXCELLENTE LECTURE AVEC UN UNIVERS INOUBLIABLE


24 septembre 2017

LE MONDE DE CHARLIE - STEPHEN CHBOSKY

« Et à cet instant là, je te jure, on était éternels. »
 

Titre : Le monde de Charlie (Pas raccord)

Auteur : Stephen Chbosky

Édition : Sarbacane, Le Livre de Poche Jeunesse

Pages : 252

Prix :13,50€ (broché), 5,90€ (poche)

Résumé :

Au lycée où il vient de rentrer on trouve Charlie bizarre. Trop sensible, pas "raccord". Pour son prof de lettres, c'est un prodige ; pour les autres, juste un freak. En attendant, il reste en marge - jusqu'au jour où deux étudiants, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile.
La musique, les filles, la fête: c'est tout un mode que Charlie découvre...




Mon avis :

C'est sur les conseils d'une amie que je me suis procuré Le monde de Charlie, dont j'avais déjà entendu un peu parler.

Dans ce roman, nous suivons le personnage de Charlie, un garçon de 15 ans. Parce qu'il appréhende sa rentrée au lycée, il décide de se confier à un inconnu en lui écrivant des lettres.
Le monde de Charlie, est un donc un roman épistolaire (dans un seul sens du moins). Nous suivons ainsi Charlie, jour après jour, à travers ce qu'il raconte lui-même.
Charlie est un personnage vraiment très touchant. Il est différent des autres, timide,  isolé, intelligent, mais aussi un peu « gamin ». J'ai d'ailleurs été surprise par la façon dont il écrivait ; j'ai dans un premier temps trouvé son style plutôt enfantin, avant de me rendre qu'il était au contraire sans doute assez réaliste. Bref. Charlie est un personnage doux, attachant. On a envie de lui parler, de le rencontrer, de le réconforter (et parfois de lui dire de ne surtout pas faire ce qu'il veut faire !) C'est donc un personnage auquel je me suis profondément attachée. A la fin du roman, j'avais envie que l'histoire se poursuive pour voir ce qui allait lui arriver.
Charlie va faire la rencontre de Sam et Patrick. Deux terminales déjantés qui lui font découvrir tout un monde. Patrick est un personnage complexe, à la fois drôle et triste, et j'ai particulièrement aimé découvrir son histoire. Au contraire, Sam est un personnage que j'ai eu du mal à cerner. J'ai le sentiment que l'auteur ne nous en dit pas assez à son sujet, et c'est bien dommage vu la place qu'elle occupe dans le cœur de Charlie.

L'histoire de ce roman est simple ; c'est la vie de Charlie durant une année scolaire, avec ses hauts et ses bas. C'est une belle histoire d'amitié, une histoire touchante et juste, comme on en trouve peu dans les romans de ce genre (ce n'est pas cliché, pas surfait, pas « niaiseux ») .

C'est sans doute un tout petit plus, mais j'ai aussi adoré le fait que l'auteur nous laisse une liste des musiques préférées de Charlie (qui ont une petite place dans l'histoire). Aussi, je me suis empressée d'aller écouter cette superbe bande-son qui m'a plongée un plus dans les années 80-90.

En bref, Le monde de Charlie est un excellent roman (semi-autobiographique !), plein de sensibilité, qui vous marque. L'histoire est simple et belle. Elle est portée par un personnage touchant et inoubliable. 

 

UN PERSONNAGE TOUCHANT, UNE TRÈS BELLE HISTOIRE, UN PETIT COUP DE CŒUR