31 août 2015

Les confidences de Calypso - Romance royale

Les confidences de Calypso

Titre : Les confidences de Calypso : 1 - Romance royale


Auteur : Tyne O'Connell


Édition : Gallimard Jeunesse - Scripto (sortie 2005)

 

Résumé :

Calypso, 14 ans fait ses études au pensionnat St Augustin, le plus chic de l'Angleterre.
Difficile pour elle de se faire accepter parmi les filles de riches représentants aristocrates. Bien décidée à ne plus être celle dont tout le monde se moque, Calypso met au point un plan ...
Envers et contre tout, elle va s'attirer les regards du prince et déclencher par la même occasion la fureur d'Honey, la peste du pensionnat.



Citation  :


"Ce sont des pimbêches égocentriques et superficielles dont la cervelle ne ferait même pas contrepoids avec un pépin de raisin."



Mon avis  :


Dans ce roman à l'eau de rose, tout est cliché, difficile à croire, exagéré, improbable.
Calypso étudie dans un pensionnat de bonne-sœur, ses copines sont toutes plus superficielles les unes que les autres, elle-même fille de scénaristes arrive d'Hollywood, elle est surdouée pour l'escrime, ...

Tout les personnages ont une personnalité exagérée, voir non réaliste, pour ne pas dire stéréotypée.
Les situations sont faciles à prévoir : le prince tombe amoureux de la fille gentille et jolie dont tout le monde se moque.
De plus, l'amitié entre Calypso et ses anciennes harceleuses arrive trop vite pour que se soit crédible.

Cependant, on a envie de la réussite de Calypso, dont on partage toutes les pensées.
Calypso est un personnage attachant, qui possède de l'humour, mais qui est, part certains côtés, trop naïf. J'ai apprécié son intérêt pour l'escrime et pour l'écriture, mais qui, à mon goût n’ont pas été assez développés.

L'histoire peut parfois faire penser à "Journal d'une princesse" de Meg Cabot, que j'ai pourtant préféré.

 Malgré tout, ce roman que le style simple de l'auteure rend agréable et rapide à lire,
reste divertissant et possède quelques situations comiques. Ce livre ne fait pas du tout réfléchir, et permet de bons moments de détente. Cependant, je ne pense pas lire la suite.


   Avis très mitigé !   


 

26 août 2015

Gone (tome 1)

Gone-Michael Grant

Titre : Gone 

 

Auteur : Michael Grant


Édition : Pocket Jeunesse (sortie 2009)

 

Résumé :

Dans une petite ville de Californie, un jour comme les autres, tous les adultes disparaissent subitement ! Où plus précisément, tous les être humains de plus de 15 ans.
Les enfants doivent commencer à s'organiser pour survivre : comment trouver de la nourriture, soigner les malades ou s'occuper des tout-petits ?
Sam 14 ans devient malgré lui un des meneurs, bien que, tout le monde ne soit pas de cet avis.
Seulement, Sam et les autres ne sont pas au bout de leur peine, petit à petit ils vont développer des "super-pouvoirs" ...


Citation :


" Un coup, c'est toi qui prend la vague, un coup, c'est elle qui te prend."

 

Mon avis :


J'avais beaucoup entendu parler de ce roman, aussi, j'étais très impatiente de le commencer. L'idée d'un monde sans adulte était assez intrigante, et j'étais curieuse de voir quelles conséquences cela allait engendrer.

Le début du roman est plutôt plaisant. Seulement, les personnages principaux Sam et Astrid sont trop "parfaits". Ce qui ne les rend ni attachants ni intéressants. Ils me tapaient continuellement sur les nerfs, tellement ils sont beaux, intelligents (si ce n'est pour dire "génie"), courageux, ... On dirait des copies conformes l'un de l'autre à quelques détails près. De plus, ils sont sans humour et n'ont pas de caractère bien à eux. J'en allais même jusqu'à préférer les méchants.

Plus on avance dans le roman, et plus des éléments étranges se produisent. Les personnages se découvrent des pouvoirs magiques, les coyotes se mettent à parler, ... J'hallucinais. Complétement différente du début, la suite du roman part dans un délire que, personnellement, je n'arrivais pas à suivre. Où l'auteur veut-il en venir ? Des éléments étranges peuvent survenir certes, mais là il y en a trop pour que ce soit intéressant. Trop c'est trop. De plus, on aurait pu penser que ces "étrangetés" seraient prises au second degré, or le roman est dénué d'humour. De ce fait, je n'arrivais pas à rentrer dans l'histoire.

 Ce roman est donc pour moi, une grosse déception, tant au niveau de l'intrigue qu'au niveau des personnages.



Décevant



 


24 août 2015

La saga Harry Potter

Les 7 tomes de Harry Potter

Titre : Harry Potter ( 7 tomes) 

 

Auteur : J.K Rowling


Édition : Gallimard Jeunesse et Folio Junior (sortie 1998)

 

Résumé :

Tout le monde a déjà entendu parler de Harry Potter au moins une fois dans sa vie. Mais connaissez-vous son histoire ?
Harry Potter est un petit garçon orphelin de onze ans qui vit chez son oncle et sa tante (qui le détestent). Seulement Harry ignore qu'en réalité, il est loin d'être ordinaire : Harry est un sorcier, un sorcier qui a survécu à l'âge d'un an, au plus grand mage noir de l'histoire ...
Harry va rentrer à Poudlard, l'école de sorcellerie, mais entre les cours, les devoirs, les amis, les matches de Quidditch  et les querelles entre camarades, Harry va très vite être confronté à bien des mystères ...

 

Citation :


" La peur d'un nom ne fait qu'accroître la peur de la chose elle-même."



 Mon avis :


Toute petite, je m'obstinais à refuser de lire Harry Potter pour la simple et bonne raison qu'il était trop gros... Heureusement qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, car non seulement Harry Potter devint pour moi un chef d’œuvre de la littérature mais, il me donna également le goût de la lecture.

Mais si Harry Potter a un effet si magique c'est parce que :

Le scénario est juste INCROYABLE ! Les détails s'emboîtent les uns dans les autres pour nous donner une intrigue d'une ampleur phénoménale !

La deuxième raison de la "magicité" d'Harry Potter est bien sûr son univers. En le lisant tout le monde rêve à un moment ou à un autre de se retrouver élève à "Poudlard", de parcourir "le Chemin de Traverse" ou encore d'acheter les fabuleuses friandises des sorciers.

De plus, les personnages possèdent tous leur caractère, leur façon d'être. Certains apportent de l'humour, d'autres de la peur et d'autres encore inspirent le respect. Tout le monde pourra donc s'y retrouver, et s'identifier à un personnage. On aura donc l'impression de participer soi-même aux aventures de Harry, au lieu d'en être seulement le spectateur.

En suivant Harry de ses onze à ses dix-sept ans, Harry devient également un personnage qui nous est familier, on partage avec lui ses sentiments, et on est toujours aussi heureux de le retrouver pour une nouvelle année à Poudlard.

Chaque tome d'Harry Potter réserve également son lot de surprises, de mystères, d'humour et de bouleversements. Et plus Harry grandit, plus l'intrigue monte en intensité ...

Sans compter qu' Harry Potter est écrit sous la superbe plume de J.K Rowling.

À ma connaissance, c'est le seul et unique livre que j'ai relu et encore relu et que je pourrai relire et encore relire sans me lasser.


  MON PLUS GROS COUP DE CŒUR DE TOUS LES  TEMPS, MA SAGA FAVORITE, MES ROMANS PRÉFÉRÉS !





22 août 2015

Nous les menteurs

Nous les menteurs de E.Lockhart

Titre :  Nous les menteurs

Auteur : E. Lockhart

Édition : Gallimard (sortie 2015)


Résumé :

Tous les membres de la famille Sinclair sont riches, beaux, intelligents, sportifs, ... en somme ils sont parfaits.
Chaque année, ils passent l'été sur leur île privée.
Cadence 15 ans, est l'aînée des petits enfants.
Comme tous les ans, elle retrouve ses cousins : ensemble, ils forment les menteurs, un groupe complice et inséparable.
Alors que l'été bas son plein, entre les histoires d'amours, les parties de tennis et les feux de camps, un accident se produit.
Un accident qui va changer à jamais la vie de Cadence...


Citations : 

"Sois normale. Parce que tu l'es. Parce que tu peux l'être."


Mon avis : 

 En lisant le résumé, j'ai d'abord été intriguée par cette famille si "parfaite". C'est pourquoi en commençant ma lecture, je ne m'attendais pas du tout, eh bien, pas du tout à ça. On peut dire que j'ai été surprise, dans le bon sens du terme.  

Nous les menteurs n'est pas qu'un roman, c'est un tourbillon de sentiments. On partage les peurs de Cadence et cherche avec elle le secret du mystérieux accident. Si bien qu'on en vient à suspecter tour à tour chaque personnage, à douter et à imaginer les scénarios les plus horribles. En ayant toujours cette impression que le pire va arriver. 

Quant aux personnages, élément phare de l'histoire, ils apportent humour et angoisse, et sont aussi intéressants qu'étranges.  

Avec une intrigue brillante, une fin aussi surprenante que bouleversante, ce roman nous tient en haleine de bout en bout. Je l'ai dévoré en une journée, tant je voulais percer le mystère des Sinclair. Et pour tout dire, une fois refermé on ne peut que le rouvrir et se replonger dans certains passages...


21 août 2015

Bienvenue sur mon blog !!!

Attraper des livres sur la pointe des pieds ...

Sur ce petit blog, je partagerai avec vous, mes avis sur mes lectures par le biais de petites critiques.
J'espère qu'elles vous plairont, et vous donneront l'envie, à votre tour, de plonger dans ces histoires ...