31 décembre 2016

COUP DE PROJECTEUR SUR : L'ANTIQUITÉ ! #3

Aujourd'hui je vous retrouve pour un nouvel article « coup de projecteur sur ». Il arrive un peu tard puisque j'aurais normalement dû le publier en novembre … En octobre je vous avais présenté des livres sur le Moyen-âge. J'ai donc décidé aujourd'hui de vous en présenter se passant durant l'Antiquité ou ayant pour thème l'Antiquité (ou tout ce qui va avec). En effet, cette période de l'histoire est une époque que je trouve passionnante ! J'adore tout particulièrement découvrir en détails les civilisations qui l'ont constituée. Celles-ci avaient une culture riche et étaient bâties autour de nombreux mythes. Les livres que je vais vous présenter vous permettront, je l'espère, de découvrir plus amplement certains de ces aspects.







Le premier livre dont j'ai vous parler est Percy Jackson de Rick Riordan. Parmi les livres que je vais vous présenter, c'est le seul livre qui ne se passe pas durant l'Antiquité . En effet, la saga Percy Jackson (constituée de 5 tomes) raconte l'histoire de Percy un jeune garçon de 12 ans qui ignore qu'il est le fils de Poseïdon (le dieu grec de la mer et des océans). Percy est donc un demi-dieu. Cette identité difficile à porter et lourde de responsabilité, va l'entraîner dans de nombreuses aventures. L'histoire de Percy se passe donc à notre époque, cependant l'univers de la mythologie grec continue de coexister dans notre monde, à l'insu de la population. Rick Riordan réutilise de nombreux mythes grecs (lieux, personnages, objets, créatures et autres). On découvre ainsi de façon originale et moderne cette mythologie. Grâce à Percy Jackson, sans m'en rendre vraiment compte, j'ai découvert de nombreux mythes et appris beaucoup de choses sur la mythologie grec.


Je vous conseille donc vraiment cette saga si vous voulez découvrir, apprendre, ou tout simplement en savoir plus sur la mythologie grec. De plus, les Percy Jackson sont des romans vraiment très drôles, riches en actions et en rebondissements, et remplis de personnages hauts en couleurs !










Le deuxième livre dont je vais vous parler est un roman jeunesse : Néfertiti Reine d'Égypte de Viviane Koenig. Cette fois ce roman nous plonge donc dans l’Égypte Antique, au temps de Néfertiti. C'est un roman écrit de façon vraiment très simple, mais j'ai apprécié cette lecture car j'en ai beaucoup appris sur Néfertiti, une reine très célèbre dont je ne connaissais pourtant pas grand chose. Ce roman m'a également beaucoup appris sur les dieux égyptiens, et sur le pharaon Akhenaton. En effet, ce livre nous raconte la vie de Néfertiti à partir de sa rencontre avec Akhenaton, dont elle va devenir l'épouse.

Ce livre, certes romancé et raconté pour les enfants, nous en apprend  beaucoup sur la vie de la célèbre reine d’Égypte Néfertiti et sur la culture égyptienne durant l'antiquité.










La Machine infernale est une pièce de théâtre de Cocteau que j'ai finie il y a peu pour les cours. Cette pièce est une réécriture du célèbre mythe d’Oedipe. En effet, Oedipe est héros de la mythologie grec, et son histoire est extrêmement connue (Mais si ! Vous connaissez sans doute ce roi et cette reine qui ont eu un fils et dont les oracles ont prédis qu'il tuerai sa mère et épouserai son père ! Non ?)  Si vous ne connaissez pas ce célèbre mythe (ou même si vous le connaissez d'ailleurs), je vous conseille vraiment cette pièce de théâtre. Elle se lit très facilement ; le style d'écriture est fluide et moderne, et surtout on est happé par l'histoire d'Oedipe ! On a toujours envie de savoir ce qui va se passer ! Pour preuve : j'ai quasiment lu cette pièce d'une traite !

Je vous conseille donc La machine infernale, une pièce passionnante et très agréable à lire, si vous voulez découvrir, ou redécouvrir le mythe d'Oedipe.









Le quatrième livre dont je vais vous parler est encore une fois un roman jeunesse. Il s'agit du roman Les enfants d'Athéna d'Évelyne Brisou-Pellen. Ce livre nous plonge dans la Grèce antique, au Ve siècle avant J.C, en compagnie de Nééra, Daméas et Stéphanos, trois enfants qui vont devoir fuir leur maison après l’assassinat de leur parents. Poursuivis, ils vont devoir aller à la rencontre d'un mystérieux Gorgias qui pourrait peut-être bien le aider à découvrir le secret de leur père. Dans ce roman, Évelyne Brisou-Pellen nous fait parcourir la Grèce antique en compagnie de ces personnages sympathiques, et nous embarque pour une quête mouvementée.
Les enfants d'Athéna est un roman jeunesse très sympathique à lire, plein d'actions et de rebondissements. De plus, il nous fait découvrir de façon très accessible, plusieurs facettes de la culture grecque durant l'Antiquité. 

Les enfants d'Athéna est donc un roman pour jeune très agréable à lire. L'auteure nous plonge dans une véritable aventure, riche en rebondissements, au fond historique intéressant !









Enfin, le dernier livre dont je vais vous parler est Iphigénie de Racine. C'est une pièce de théâtre que j'ai étudiée l'année dernière, et que j'ai vraiment adorée ! Cette tragédie reprend le mythe d'Iphigénie, mythe qui mêle triangle amoureux, oracle, dilemme et sacrifice. L'histoire est passionnante, en l'étudiant j'avais toujours envie de savoir ce qui allait se passer et surtout je me demandais comment tout allait se terminer ! Iphigénie, nous fait également rencontrer de célèbres personnages de la mythologie tel qu'Achille. Les personnages ont d'ailleurs une psychologie très intéressante à découvrir.
La pièce est entièrement écrite en vers, mais cela ne m'a pas dérangée personnellement (le fait d'étudier certains passages m'a peut-être tout de même aidée).

Iphigénie est une tragédie classique à l'histoire passionnante et très prenante : on veut à tout prix connaître la fin ! Cette pièce de théâtre est donc loin d'être ennuyeuse et elle nous fait découvrir un mythe grec étonnant (qui pour ma part m'était totalement inconnu) !














15 décembre 2016

A COMME AUJOURD'HUI - DAVID LEVITHAN

« Afin de survivre en ce monde, il faut accepter de lâcher prise. »


Titre : A comme Aujourd'hui

Auteur : David Levithan

Edition : Grandes personnes, Gallimard (pôle fiction)

Pages : 384 (grand format), 448 (poche)


Résumé :
 
Chaque jour un nouveau corps. Chaque jour une vie différente. Chaque jour amoureux de la même fille.Il ne peut jamais prévoir où ou qui il sera. A s'y est maintenant habitué et a même établi certaines règles de conduite : ne jamais s'attacher. Faire en sorte de ne pas se faire remarquer. Ne pas s'impliquer.Tout suit son cours jusqu'au matin où A se réveille dans le corps de Justin et rencontre sa copine, Rhiannon. A partir de ce moment, A balayent les règles qui gouvernent sa vie. Parce qu'il a maintenant trouvé quelqu'un avec qui il veut passer sa vie. Du matin au soir, jour après jour.


Mon avis :

Encore une fois, si je me suis plongée dans A comme aujourd'hui c'est parce que j'en avais entendu beaucoup de bien. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue.

Cette critique va être assez courte car je n'ai pas trop envie de vous en dire, et je ne peux trop vous en dire. Et puis, il vaut mieux se plonger dans ce roman sans trop en savoir.

Dans ce roman on va donc suivre A, qui est un personnage très singulier puisqu'il se réveille tous les jours dans un corps différent. A n'est ni une fille, ni un garçon. Il est défini uniquement par ses pensées, sa conscience. C'est donc un personnage qui sort franchement de l'ordinaire et il est intéressant de voir concrètement qu'une personne se définie autrement que par son sexe ou son physique.
A est un personnage attachant. On a envie d'en apprendre plus sur lui (et lui-même a tellement à nous apprendre : il a vu et vécu tellement de choses !), on a envie de sa réussite, de son bonheur. En lisant ce roman, on essaye de se mettre à sa place, de voir comment on réagirait dans cette même situation.

L'histoire est très prenante. On tourne les pages, avide de savoir ce qui va se passer. Je ne peux malheureusement vous en dire plus !
Mais l'histoire est surtout très belle. Oui, c'est une belle histoire d'amour, qui sort de l'ordinaire et qui nous amène à nous questionner : « Pourrait-on aimer une même personne si elle n'avait plus le même physique ? » C'est aussi un roman qui peut amener à réfléchir sur l'orientation sexuelle, puisque A n'est ni garçon, ni fille et qu'il jongle un jour sur l'autre entre les deux sexes.

La plume de David Levithan est simple, et sans être exceptionnelle, elle nous permet de lire aisément ce roman, sans aucune prise de tête. On lit sans difficulté chacune des pages que l'on tourne toujours pour connaître la suite.

En bref, A comme aujourd'hui est un roman original qui traite d'une très belle histoire d'amour et qui nous amène à nous poser beaucoup de questions.
Cependant, il ne faut pas s'attendre à obtenir des explications sur la situation de A : ce n'est pas le but du roman et ce n'est pas non plus un roman fantastique. Il faut plutôt prendre cette situation comme un fait et se laisser emporter par le personnage et par l'histoire.




UNE TRÈS BELLE HISTOIRE
QUI AMÈNE À RÉFLÉCHIR
 

29 novembre 2016

LES ANIMAUX FANTASTIQUES : LE NOUVEAU FILM SUR L'UNIVERS DE HARRY POTTER !


Aujourd'hui je vous retrouve pour un petit article sur le film Les animaux fantastiques que j'ai pu aller voir au cinéma il y a peu.
En effet, si vous ne le saviez pas je suis une grande fan de Harry Potter ! J'attendais donc avec impatience ce film tout en le redoutant un peu, et c'est pour cela que j'avais envie de partager avec vous mon avis sur celui-ci.

Si vous ne connaissez pas énormément les Harry Potter et tout ce qui s'en découle : il faut savoir que le film Les Animaux fantastiques a été scénarisé par J.K Rowling (l'auteure même de la saga) mais qu'il n'est pas l'adaptation d'un roman. Cependant, il y a quelques années, J.K Rowling avait écrit un petit livre « Les animaux fantastiques » censé être la copie conforme d'un des manuels scolaires que détient Harry quand il suit ses études à Poudlard. Ce manuel (qui répertorie de nombreuses créatures du monde des sorciers et qui explique tout ce qu'il faut savoir sur elles), aurait été écrit par Norbert Dragonneau (Newt Scamander en version originale) qui n'est autre que le personnage principal du film dont je vais vous parler.


Dans le film Les Animaux fantastiques on va donc suivre en 1923 Norbert Dragonneau, un sorcier anglais qui débarque à New-York avec une valise peu banale. Seulement, Norbert ignore tout de ce qui se passe dans cette ville ! En effet, une force mystérieuse sème le chaos dans New-York, menaçant le monde des sorciers. 
 
Pour ce qui est de mon avis : j'ai adoré ce film ! Je suis ressortie du cinéma ravie et j'ai vraiment hâte de pouvoir voir la suite (car oui, au total 5 films sont prévus) !
Le film est tout d'abord magnifique ! Les vues de New-York sont splendides et les effets spéciaux à couper le souffle ! C'est un film vraiment très esthétique et cela dans les moindres détails ! Bref : un vrai régal pour les yeux !
J'ai aussi adoré les personnages ! Notamment Norbert qui est un personnage avec de l'humour, vraiment très attachant et très intéressant : on a envie d'en savoir encore plus sur lui ! Il est interprété à merveille par Eddie Redmayne, un acteur que je connaissais pour l'avoir vu dans le film Une fabuleuse histoire de temps, où il était vraiment bluffant dans le rôle de Stephen Hawking (j'en profite pour vous recommander ce film qui est juste formidable !). Norbert fait la rencontre de nombreux personnages tout aussi intéressants (mais je ne peux malheureusement pas vous en dire plus). Le casting est superbe et les acteurs interprètent leur rôle respectif avec brio !
 
 



Pour ce qui est du scénario, je ne m'attendais pas à ça ! Bien sûr, on est loin d'un scénario aussi grandiose que celui des Harry Potter, mais l'intrigue s'est révélée bien plus sombre que ce que je pensais et offre de véritables perspectives pour les prochains films ! Elle nous permet aussi d'en apprendre plus sur le monde des sorciers et nous fait découvrir un nouvel aspect (jusqu'alors inconnu) de leur histoire. 
Le film regorge également d'actions et de péripéties. On ne s'ennuie donc pas une seule seconde !




 

Les animaux fantastiques est aussi un film plein d'humour ! Il sait mêler les moments sombres : riches en actions et en suspense et des moments plus légers, qui nous font rire et sourire. 

En bref, Les animaux fantastiques est pour moi un excellent premier film et j'ai apprécié  le fait qu'il réussisse à se détacher des Harry Potter. J'ai donc vraiment hâte de voir la suite, qui je l'espère sera toute aussi excellente ! 


 





 

18 novembre 2016

MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS - RANSOM RIGGS

« J’avais toujours eu conscience que le ciel était plein de mystères, mais je réalisais seulement aujourd’hui que la Terre l’était aussi. »


Titre : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Auteur : Randsom Riggs

Édition : Bayard jeunesse, Le Livre de Poche jeunesse

Pages : 432


Résumé :


Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle..


Mon avis :

C'est en voyant le film sorti il y a peu que j'ai eu envie de mon plonger dans le livre. En effet j'avais vraiment adoré ! L'univers que je trouvais très original (bien que spécial par certains aspects), m'avait beaucoup plu, tout comme l'histoire extrêmement riche en actions. J'ai donc décidé de m'acheter le roman d'autant qu'il venait de sortir en poche. Même si beaucoup d'aspects du film se retrouvent dans le livre, je ne vous cache pas que je m'attendais à autre chose … Je vais cependant essayer de porter uniquement un jugement sur le roman en faisant abstraction du film (même si je ne vous cache pas que je suis très tentée de faire des comparatifs !)

Dans ce roman, on va suivre Jacob, un jeune ado un peu isolé. C'est un personnage très attachant, plein d'humour et d'autodérision. C'est un véritable plaisir de pouvoir le suivre dans ses aventures et de partager toutes ses pensées. Jacob va très vite faire la rencontre de plusieurs personnages importants (je ne vous dis pas de qui il s'agit car je ne voudrais pas vous spoiler). Ces personnages ont une histoire extrêmement intéressante, on a donc envie d'en apprendre plus et encore plus sur eux ! Cependant, sur le plan « moral » j'ai trouvé qu'ils étaient un peu fades : décrits comme ayant tel ou tel trait de caractère on ne ressent pourtant celui-ci que très peu, ce qui rend ces personnages plutôt ... plats.

Pour ce qui est de l'intrigue, l'auteur a pour moi eu une idée de génie ! En effet, si vous ne le saviez pas, il a récupéré de vieilles photos un peu étranges et s'en est inspiré pour son histoire. Dans le roman, on retrouve d'ailleurs ces fameuses photos, qui bien que très sinistres pour la plupart, ont un côté vraiment fascinant ! Avec ces clichés, le roman devient un véritable « objet-livre » qu'on prend plaisir à feuilleter. De plus, Ransom Riggs a su faire preuve d'une grande imagination pour recréer une histoire à la fois originale, étrange et étonnante avec une intrigue bien ficelée à partir de ces photos !
Cependant, j'ai tout de même trouvé que le roman manquait de rythme. En effet, au trois-quart du livre j'ai vraiment ressenti un creux … Et, je suis obligée de faire un comparatif avec le film pour vous l'expliquer ... désolée ! Donc, dans le film, une des choses que j'avais adorée était justement le rythme ! On ne s'ennuyait pas une seule seconde : les événements s’enchaînaient sans aucune longueur !  Je n'ai pas du tout ressenti cela dans le roman ! Et cela, surtout dans les moments censés être riches en actions. Ils leur manquaient un petit quelque chose pour devenir pleinement passionnant.

Ransom Riggs a une plume qui, sans être transcendante, est agréable à lire. Il nous plonge dans un récit à la première personne, du point de vue de Jacob et cela fonctionne très bien : on partage vraiment les pensées du personnage qui nous conte avec facilité son histoire. L'auteur réussi également à glisser beaucoup d'humour dans son style d'écriture (notamment à travers les pensées de Jacob justement) alors que le cadre et le sujet du roman ne sont pas toujours très « joyeux ».

Miss Peregrine et les enfants particuliers a donc été pour moi une lecture très agréable ! En lisant ce roman, on passe un bon moment de lecture, en compagnie d'un personnage principal drôle et attachant.
L'auteur a eu une idée incroyable et l'histoire qu'il en a créée est extrêmement originale ! Malgré quelques points négatifs, je ne peux que vous conseiller de tenter de lire ce roman qui sort clairement de l'ordinaire, et des livres jeunesses qu'on a tendance à trouver en ce moment !



UNE IDÉE GÉNIALE, UN ROMAN ORIGINAL !


30 octobre 2016

EVERYTHING EVERYTHING - NICOLA YOON

« J'étais heureuse avant de le rencontrer. Mais à présent je suis vivante, ce qui est totalement différent. »


Titre : Everything Everything

Auteur : Nicola Yoon 
 
Édition : Bayard 
 
Pages : 359

Résumé :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de "maladie de l'enfant-bulle". En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.



Mon avis :

De bons avis circulaient sur Everything Everything, parfois même de très bons. Aussi quand je l'ai vu disponible à la bibliothèque, je n'ai pas hésité et je l'ai emprunté.

Ce roman raconte l’histoire de Madeline qui a une maladie très particulière l'obligeant à rester continuellement chez elle. Un jour cependant, elle va faire la rencontre de Olly, un garçon de son âge dont elle va très vite tomber amoureuse. Ces deux personnages sont les personnages principaux, les personnages centraux de l'histoire. Mais, Madeline et Olly sont des personnages trop plats à mon goût. Alors qu'on est amené à les côtoyer de très près (on partage notamment toutes les pensées de Madeline), on ne s'y attache pas. Et je pense que c'est en partie à cause de cela que je n'ai pas accroché plus que ça à ce roman.

L'histoire, vous l'aurez compris, est une histoire d'amour : et tout semble vouloir empêcher Madeline et Olly de pouvoir la vivre. C'est une histoire assez simple basée donc essentiellement sur la relation entre Olly et Madeline. Et justement, pour moi, tout deux deviennent proches beaucoup trop vite pour que cela me semble crédible ! Ils tombent amoureux beaucoup trop rapidement ! Olly et Madeline vont également vivre des choses qui (encore une fois) me paraissent légèrement exagérées et peu plausibles … mais néanmoins on se laisse embarquer par cette jolie histoire.
Le sujet de « la maladie de l'enfant bulle » m'intriguait beaucoup. C'est un thème original, peu abordé dans les romans, que j'ai trouvé intéressant. Mais j'aurais aimé en savoir plus ! En effet l'auteure reste un peu trop en surface à mon goût.

Concernant la fin du roman, eh bien, j'ai plutôt été déçue. Non pas que cette fin ne soit pas bien, (au contraire !) mais je l'avais devinée après avoir lu seulement un tiers du roman … C'était donc pour moi une fin sans surprise ! Néanmoins, elle nous invite à nous poser des questions et à nous mettre à la place des personnages.


La plume de l'auteure est simple et fluide. Si bien que ce roman se lit très facilement : je l'ai lu en deux jours à peine ! Tout est vu du point de vue de Madeline. N'étant jamais sortie de chez elle depuis 17 ans, c'est assez étrange de voir le monde à travers ses yeux.
Nicola Yoon a donné une forme originale à son roman, en l'enrichissant de de petites illustrations, ainsi qu'en écrivant des chapitres très courts, dont parfois certains ne font pas plus de trois lignes ! Ces éléments rendent le roman amusant à lire : on ne sait jamais sur quoi l'on peut tomber à la page suivante ! Mais pourtant, j'ai parfois trouvé que les illustrations n'apportaient vraiment pas grand chose à l'histoire.

Everything Everything est un roman qui m'a un peu déçu. Je m'attendais à ce que ce roman traite beaucoup plus en profondeur le sujet de « la maladie de l'enfant-bulle » et que les personnages soient plus développés. De plus, plusieurs éléments me paraissaient trop peu crédibles pour que j'accroche vraiment à l'histoire. Néanmoins, ce roman reste tout de même une lecture agréable ! La plume de l'auteure se lit très facilement, si bien que ce roman se lit très rapidement ! J'ai fini par « mettre de côté » les petites choses qui me dérangeaient dans l'intrigue, pour finalement me laisser guider par l'auteure, et pour au bout du compte, passer un bon moment de détente.


UNE LECTURE AGRÉABLE

9 octobre 2016

COUP DE PROJECTEUR SUR : LE MOYEN-ÂGE ! #2

Je vous retrouve aujourd'hui pour le deuxième article de « Coup de projecteur sur ... ». J'ai décidé pour ce deuxième article, de vous parler de livres se passant au Moyen-âge ou dans un univers médiéval. En effet, comme vous le savez sans doute, le mois d'octobre se clôt par la fête d'Halloween. Or, plutôt que de vous proposer des romans remplis de monstres ou faisant peur, j'ai décidé de remonter aux origines de la fête :  le Moyen-Age. 

 

Le premier roman dont je vais vous parler est L'héritière de Mélinda Salisbury. Dans ce roman, on va suivre Twylla une jeune fille de 17 ans, promise au prince. Seulement Twylla n'est pas ordinaire : elle est l'élue des Dieux. Quiconque la touche meurt sur le coup. La reine du royaume de Lormere se sert d'elle et de son "pouvoir" pour exécuter les traîtres. Un jour, Twylla rencontre son nouveau garde : Lief. Ce jeune homme un peu rebelle, va la faire flancher dans sa soumission.
L'héritière nous plonge dans la cour du Royaume de Lormere. On y découvre le roi et son entourage, ainsi que la culture du pays. L'auteur a su très bien développer son univers : les traditions y sont étonnantes et intéressantes, tout comme la religion qui prend une place importante dans l'histoire. Dans Lh'éritière le fantastique n'est quasiment pas présent et les mœurs sont proches de ceux du Moyen-âge. 
C'est un roman que j'avais dévoré ! Les personnages sont intéressants et l'intrigue prenante. Malgré quelques petits passages un peu longs, on a toujours envie de savoir ce qui va se passer, on ne peut donc pas lâcher ce roman. J'ai beaucoup apprécié me plonger dans l'univers de L'héritière : en effet, celui-ci change beaucoup des univers habituels de fantasy !

L'héritière est donc un roman prenant : on ne peut pas le lâcher ! L'univers est intéressant tout comme les personnages, et l'intrigue est originale !






Le second roman prenant place dans univers médiéval dont je vais vous parler est Arthur et la pierre prophétique. Dans ce roman, on va suivre Arthur de Caldicot, le jeune fils d'un seigneur. Celui-ci se voit confier une mystérieuse pierre, qui lui fait découvrir un univers parallèle ou il découvre l'histoire d'un autre Arthur, semblable à lui en tout point. Mais ce Arthur là est celui d'une légende dont il ignore tout. Arthur de Caldicot, impatient d'accomplir sa propre destinée de chevalier, se plonge alors dans l'aventure, inspiré par l'histoire qu'il observe à travers la pierre.
Ce qui intéressant dans ce roman, c'est qu'on observe un parallèle entre la vie plutôt banale de Arthur un jeune garçon sympathique, et la célèbre histoire du roi Arthur. C'est une façon originale de nous faire redécouvrir cette légende, tout en nous plongeant dans le quotidien seigneuriale du Moyen-âge. 
Arthur est un garçon drôle et attachant. Il nous conte lui-même ses aventures à travers son journal. L'écriture est donc simple et très accessible ! Je me souviens avoir dévoré ce roman !  

Arthur et la pierre prophétique nous conte donc une histoire originale où se mêlent celle d'Arthur de Caldicot et celle du célèbre roi Arthur. C'est un roman agréable et facile à lire, pleins d'actions et de rebondissements, le tout raconté par un personnage sympathique. 







Dans Le secret de la cathédrale de Béatrice Nicodème, on se dirige cette fois à Amiens. On va y suivre Colin, un jeune garçon qui va se faire embaucher comme tailleur de pierre pour la construction de la cathédrale. Cependant, si Colin est venu à Amiens c'est aussi pour découvrir la raison des accidents étranges qui surviennent sur le chantier (et dont son père a lui-même été victime). Dans ce roman jeunesse, on se retrouve donc plongé dans une enquête policière, en plein Moyen-âge, en 1242. Même si l'intrigue n'est pas « à couper le souffle », on passe un bon moment en lisant ce roman. L'auteure nous fait découvrir les chantiers de la cathédrale et nous en apprend beaucoup sur la construction de tels édifices à l'époque.

Le secret de la cathédrale est un roman sympathique à lire. L'intrigue policière nous permet d'en apprendre plus sur la construction de cathédrales et autres édifices au Moyen-âge. 
 



 

Je ne pouvais pas parler du Moyen-âge et d'univers médiévaux sans vous parler de Game of Thrones ! Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une très grande fan de cette saga ! (C'est peut-être ma saga préférée avec Harry Potter (mais je ne peux en aucun cas les comparer !))
Alors que la fin de l'été approche et que le Royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus long et plus terrible hiver, le roi Robert Baratheon vient de perdre son bras-droit. Il se tourne alors vers son ami Eddard Stark, seigneur de Winterfell, pour occuper ce poste. Seulement, l'un des fils d'Eddard va découvrir un secret que nul n'aurait du connaître.
Rois, reines, seigneurs et autres personnages vont se disputer le trône de fer, entraînant guerres, alliances et complots politiques. Seulement, au-delà du mur qui garde la frontière nord du royaume, pèse une grande menace …
Il n'y a pas de roman pouvant rivaliser avec l'univers de Game of Thrones : celui-ci est pensé et réfléchi dans les moindres détails. George R.R Martin a su recréer un univers plus que crédible, qui a une histoire et une géographie très complexe. Cet univers représente de façon la plus juste les mœurs et mentalités du Moyen-âge (c'est d'ailleurs pour cela que cette saga a la réputation d'être violente). Les éléments fantastiques sont presque inexistants. Les personnages, quant à eux, sont très nombreux mais tous bien construits. Ils ont tous un caractère bien pensé. Dans le roman, on va avoir le point de vue de plusieurs d'entre-eux, ce qui est très intéressant (l'auteur arrive d'ailleurs à faire varier son style en fonction du personnage). Au fil des tomes, l'intrigue monte en intensité et en complexité, pour se révéler d'une ampleur phénoménale !
Il faut un petit temps pour s’adapter au style de George R.R Martin, qui est assez complexe (mais la traduction y serait apparemment aussi pour quelque chose). Je vais m'arrêter là, car je pourrais continuer de vous parler de cette saga pendant encore très longtemps.

Game of Thrones est une de mes sagas préférées. L'univers, les personnages et l'intrigue sont complexes, intéressants et admirablement bien réfléchis. Rivaliser avec un tel univers me paraît difficile !
Ne soyez pas refroidis par les préjugés qui circulent à son propos ou par le style de l'auteur, faites-vous votre propre avis en lisant cette fantastique saga (ou alors en regardant la série qui tout autant formidable) !











28 septembre 2016

L'HISTOIRE DE PI - YANN MARTEL

« Dans les instants d'émerveillement, on parvient aisément à sortir de la petitesse, à élever son esprit aux dimensions de l'univers jusqu'à embrasser le tonnerre et le murmure, le bon et le mauvais, le proche et le lointain. »


Titre : L'histoire de Pi

Auteur : Yann Martel

Édition : Folio, Denoel, …

Pages : 436

Résumé :

Piscine Molitor Patel, dit Pi, est le fils du directeur du zoo de Pondichéry. Lorsque son père décide de quitter l'Inde, la famille liquide ses affaires et embarque, accompagnée d'une étonnante ménagerie, sur un cargo japonais : direction le Canada. Le navire fait naufrage, et Pi se retrouve seul survivant à bord d'un canot de sauvetage. Seul, ou presque... Richard Parker, splendide tigre du Bengale, est aussi du voyage. Comment survit-on pendant deux cent vingt-sept jours en tête à tête avec un fauve de trois cents kilos ? C'est l'incroyable histoire de Pi Patel.



Mon avis :

J'avais depuis longtemps très envie de lire L'histoire de Pi qui promettait d'être une lecture originale et passionnante. Le film avait été une très belle découverte, je me devais donc de découvrir le roman qui en était l'origine.

L'histoire commence à Pondichéry, en Inde. On découvre alors la vie de Pi avant le naufrage. J'ai mis beaucoup de temps à lire cette partie du roman, non pas qu'elle me déplaisait, au contraire ! Mais j'étais dans une période où je tenais difficilement plus de cinq minutes devant un livre …
Cette première partie est très riche en réflexion mais un peu moins en action. L'auteur aborde de nombreux sujets variés tels que : les zoos, les animaux ou encore la religion. La réflexion de Pi est toujours extrêmement intéressante : il réussit à nous faire nous interroger sur tous ces sujets, et cela même si ce ne sont pas des thèmes qui nous passionnent.
C'est dans la seconde partie du roman que commence vraiment l'histoire de Pi. Elle commence très rapidement : les actions s'enchaînent à un rythme fou et le roman devient très addictif. L'auteur est très précis dans ses descriptions et réussit à merveille à nous immerger dans le canot de sauvetage. Durant cette grande partie du roman, on tourne les pages, avide de savoir comment va faire Pi pour s'en sortir. Et, même si parfois il n'y a pas toujours de l'action, les pensées de Pi sont encore une fois passionnantes.

Le roman se clôture sur une troisième partie plus courte. Cette dernière partie, prend une forme différente, le point de vue abordé n'est plus le même et les révélations qui y sont faite peuvent nous faire voir l'histoire d'un autre œil (mais je ne peux pas vous en dire plus …).

Pi est un personnage inoubliable et très attachant. On observe tout de son point de vue découvrant ainsi toutes ses pensées. Il a une mentalité très intéressante et c'est toujours très agréable de découvrir ses sujets de réflexion. Pi est aussi un personnage plein d'humour, qui arrive à nous faire sourire sur des situations pourtant loin d'être comiques à l'origine.
C'est un personnage qui reste gravé dans notre esprit, par sa façon d'observer le monde et d'agir.

Ce qui fait que pour moi ce roman est unique, vient en grande partie du style de l'auteur. L'histoire de Pi est un livre qui comme vous l'aurez compris, mène une réflexion sur des sujets diverses, de façon passionnante, et cela grâce à la plume de Yann Martel. Elle est simple, fluide mais je l'ai trouvée tout simplement superbe. L'auteur a su traiter un sujet original, qui aurait pu vite tomber dans le ridicule, de façon « crédible », juste et moderne. Ce qui fait aussi la force de sa plume, est l'humour qu'il réussit à y transmettre. L'histoire de Pi est un roman extrêmement drôle : j'ai le sourire aux lèvres rien qu'en repensant à certaines citations !

L'histoire de Pi est pour moi un véritable coup de cœur ! L'auteur a su mêler humour et réflexion, de façon juste, au sein d'une histoire plus qu'originale. En terminant ce roman, on n'oublie pas de si vite Pi et son incroyable aventure !


COUP DE CŒUR !