31 janvier 2016

Un secret

"Aussi longtemps que possible, j’avais retardé le moment de savoir : je m’écorchais aux barbelés d’un enclos de silence."


Titre : Un secret

Auteur : Philippe Grimbert

Edition :  Le livre de Poche



Résumé :

Le narrateur de ce roman, pour échapper au silence pesant de ses parents et à sa fragilité, s'invente un frère. Un frère doué, brillant, sportif. Jusqu'au jour où il va découvrir la vérité : un secret que tout le monde s'est efforcé de lui cacher. Un secret qui va le mener sur les traces de  l'histoire de sa famille.  Un secret effrayant, qui pourrait bien le changer à jamais.





Mon avis :

   Il va pour moi être difficile de faire une critique assez conséquente puisque tout le roman repose sur Le secret et que je ne peux en aucun cas vous le révéler.

   En commençant ce roman, on ne sait pas à quoi s'attendre. Le narrateur, qu'on a du mal à identifier, nous décrit ses parents, leur rencontre, ... On se demande alors où -est-ce qu'il veut en venir. Puis, on découvre le secret. Le roman prend alors tout son sens. On comprend petit à petit, on veut toujours en savoir plus, on veut toujours savoir la suite. Le roman nous tient en haleine.

   Je ne peux pas vous parler réellement des personnages car je risquerai de vous gâcher de nombreuses choses. Bien que le narrateur soit un personnage à part entière, on ne le connaît pas vraiment : il ne fait que nous raconter l'histoire et le secret. D'autres personnages sont présents, mais ils n'interviennent pas eux-mêmes : on raconte leur histoire.  Bien qu'on se retrouve à rentrer pleinement dans leur vie privée, on ne les connaît donc pas réellement non-plus.

   En lisant ce livre, on se pose donc pleins de questions. On essaye de comprendre les personnages et leurs choix. C'est un roman troublant et bouleversant, qui se lit vite, très vite.

"Un secret" est donc un livre peu commun dont on comprend qu'il n'est pas un simple roman en le terminant.



UNE LECTURE PEU COMMUNE






22 janvier 2016

Terre-Dragon, le souffle des pierres



"C'est moi qui suis aveugle et c'est toi qui ne voit pas. Plutôt amusant, non ?"




Titre :  Terre-Dragon, Le souffle des pierres

Auteur : Erik L'Homme

  Édition: Gallimard Jeunesse



Résumé :

Aegir Peau-d'Ours est un jeune garçon de 12 ans, retenu dans une cage depuis plusieurs années. Il parvient un jour à s'enfuir.
Dans sa fuite, Aegir va faire la rencontre de nombreux personnages parmi lesquels, un vieux  sorcier aveugle, une apprentie sorcière, un jeune poète qui chante faux, ... Ceux-ci pourraient bien lui en apprendre plus sur sa véritable nature.




Mon avis :

    Terre-Dragon est un roman qui traînait depuis longtemps dans ma bibliothèque quand je me suis enfin décidée à le lire. Je crois que j'étais un peu rebutée par son aspect "trop jeunesse".

    Dans ce roman, on va être amené à suivre plusieurs personnages. C'est ce que j'ai apprécié le plus dans ce livre, car cela rend le roman plus intéressant, plus vivant.  
Parmi les personnages que l'on suit, on retrouve bien sûr Aegir qui est un jeune garçon sympathique et courageux. J'ai beaucoup aimé voir l'histoire depuis ses yeux, car, comme il est encore jeune, il est un peu naïf et le roman n'en paraît que plus tendre.
Dans Terre-Dragon, on va également se retrouver du point de vue de Sheylis, une apprentie sorcière qui va croiser la route d'Aegir. J'ai bien aimé les passages la concernant, mais j'ai trouvé dommage de ne pas en avoir plus, car au final,  j'avais l'impression de ne pas la "connaître" vraiment.
Au fil du roman, on retrouve également des chapitres du point de vue des poursuivants d'Aegir. Ceux-ci sont intéressants, mais je leurs ai trouvé un côté trop "lisse" pour un point de vue de méchant.

   Dans Terre-Dragon, on se retrouve plongé dans un royaume avec de nombreuses cultures, villes, et de nombreux peuples. Ces différents éléments ne sont pas assez développés à mon goût  : on se pose beaucoup de questions auxquelles on ne trouve pas toujours de réponses ! On a envie d'en apprendre plus sur cet endroit, mais l'auteur ne nous renseigne pas assez ! 
Je dois aussi avouer, avoir eu beaucoup de mal avec les noms de lieux, de personnages ou autres, qui sont, parfois, extrêmement étranges.

    L'intrigue du roman en elle-même n'est pas exceptionnelle, mais elle reste prenante : on a toujours envie de savoir ce qui va se passer par la suite. Pourtant, j'ai vraiment eu l'impression de rester sur ma faim. Enfin bon, en lisant ce roman que j'ai trouvé sympathique malgré tout, j'ai vraiment ressenti que j'étais trop âgée maintenant pour ce genre de lecture.

   Terre-Dragon est donc une lecture que j'ai trouvée agréable malgré quelques points négatifs. Mais c'est un roman surtout destiné aux plus jeunes ! Et je suis sûre que ceux-ci le trouveront tout à fait à leur goût, s'ils aiment l'aventure et les univers de fantasy !




UN ROMAN JEUNESSE SYMPATHIQUE 







1 janvier 2016

Quand souffle le vent du nord

"Ecrire, c'est comme embrasser, mais sans les lèvres. Ecrire c'est embrasser avec l'esprit."



Titre : Quand souffle le vent du nord

Auteur : Daniel Glattauer

Edition : Le livre de poche (2010)


Résumé :

Leo et Emmi par un concours de circonstance se retrouvent à échanger des mails.
Au fil du temps leur relation évolue. Les deux inconnus vont se mettre à éprouver l'’un pour l'autre une grande fascination, se livrant leurs pensées les plus intimes, sans pour autant se connaître vraiment. Petit à petit, ils ne vont plus pouvoir se passer de leurs échanges par mails : ils vont en devenir complétement dépendant.
 Cependant Leo et Emmi, tour à tour, repoussent le moment de leur véritable rencontre
.



Mon avis :

     Quand souffle le vent du nord est un roman peu commun. On se plonge, en lisant cette histoire, au plus profond des pensées des deux personnages. Comme si l'on se trouvait à leur place, on assiste à la réponse de l'autre, toujours curieux. C'est donc un roman intéressant dans la mesure où l'on observe l'évolution de leur relation et de leurs sentiments.

     Bien qu'on connaisse les pensées intimes des deux héros, ceux-ci restent très mystérieux : on ignore tout de leur passé, de leurs loisirs, ...
On ignore également à quoi ils ressemblent, et comme eux, on cherche à les imaginer, à les comprendre et à découvrir qui ils sont vraiment.
    Emmi est un personnage qui m'a profondément agacé (contrairement à Leo). Toujours jalouse, possessive et un brin manipulatrice, elle joue pourtant "la fille détachée". J'avais donc parfois du mal à comprendre la fascination que Léo avait pour elle.  

    L'idée de départ : deux inconnus qui vont commencer à correspondre, est intéressante. Pourtant, dans ce roman j'ai trouvé la façon de l'aborder peu plausible ! Les deux personnages deviennent trop vite très proche et se confient trop vite ! Je trouve donc l'histoire peu crédible ...

    Tout du long du roman on est partagé entre l'envie que les deux personnages se rencontrent et qu'ils ne se rencontrent pas. Mais surtout, on se demande comment le roman va finir : Emmi et Leo ne semblent pouvoir se passer des mails de l'autre !
J'ai donc vraiment aimé la fin qui est rapide, efficace et étonnante. On ne s'y attend pas (mais je ne peux pas trop vous en dire plus ) !

Quand souffle le vent du nord est donc un roman plaisant où l'on découvre en profondeur la psychologie des personnages. Pourtant l'histoire en elle-même paraît peu probable.


UNE LECTURE PLAISANTE